Les secrets de l'harmonie dans la famille !

 

Habituellement, nous pensons que ce qui nous arrive est de notre fait, voire de notre faute, ou encore, la conséquence de notre passé personnel. 

Or, les constellations familiales ou ancestrales et les pratiques systémiques basées sur les connaissances trans-générationnelles nous montrent que, bien souvent, lorsque nous faisons ce que nous ne voudrions pas faire, ce n’est pas de notre fait, mais parfois lié à l’influence de l’un ou l’autre membre de notre système familial ou ancestral, à travers ce qu’il a lui-même fait, ce qu'il n'a pas fait ou a négligé de faire. 

Cela me rappelle ce que me confiait une amie avec qui j’ai étudié le Samadeva systémique. Elle avait quitté la Colombie il y a de cela plus de quinze ans pour venir en France et poursuivre ses études. Au début, elle était persuadée que ce choix, elle l’avait fait librement. Plus tard, alors qu’elle était déjà installée en France, sa grand-mère lui raconta que son arrière-grand-mère était française et qu’elle avait quitté la France à cause de la guerre pour s’installer en Colombie avec son frère. "Quelle coïncidence !" 

Grâce aux connaissances trans-générationnelles et systémiques, nous comprenons mieux que nous portons en nous nos deux lignées ancestrales, paternelles et maternelles, et que nos ancêtres peuvent avoir une influence sur notre vie, comme a pu le faire l’arrière-grand-mère de mon amie.

Après la guerre, son arrière grand-mère aurait souhaité revenir en France et n’a pas pu le faire et donc mon amie, l’une de ses descendantes, de façon inconsciente, est retournée en France pour elle. De plus, comme elle, c'est aussi une guerre (guerre civile, narco trafiquant, milice) qui l’a en partie poussée à partir. Dans le langage systémique, on appelle cela agir par loyauté. 

Cela nous montre qu’en réalité, nous ne sommes pas seuls, même lorsqu'il n’y a personne de visible autour de nous, c’est comme si nos ancêtres vivaient encore en nous.Cette personne peut être un de nos aïeux ou un de nos ancêtres défunts, que nous n’avons même pas connu et sous l’influence duquel nous sommes.

De même, lorsque nous ne faisons pas ce que nous voudrions faire, cela nous montre aussi que, parfois, nous reproduisons des comportements, des situations qu’un membre de notre système familial a déjà vécus. 

Pour en revenir à mon amie colombienne, quand sa mère était jeune, elle voulait faire des études de musique et son père le lui interdisait, non parce qu’il était contre la musique, mais parce qu’il avait peur que sa mère trouve trop vite un petit copain. Si elle voulait apprendre la musique, il fallait que ce soit à la maison avec un professeur privé. Ensuite, mon amie a voulu aussi faire des études de musique et même si sa mère la soutenait, elle a eu toutes sortes d’empêchements : dès qu’elle trouvait un professeur de violoncelle, très rapidement, il quittait la ville ou était embauché ailleurs, c’est-à-dire qu’elle a reproduit non seulement la profession de sa mère, mais également une partie de sa souffrance et de ses difficultés. 

Reproduire des comportements ou des situations qu’un membre de notre système familial a déjà vécus, on appelle cela, dans le langage trans-générationnel, "être intriqué" avec un membre de son système familial ou ancestral. Il est difficile d’observer ces influences de façon directe dans sa famille. Sauf si on a la chance de pouvoir interroger ses grands-parents ou ses arrière-grands-parents : on peut parfois apprendre des faits qui peuvent nous éclairer sur ces intrications, 

comme pour cette amie colombienne immigrée en France à cause de problèmes socio-politiques en Colombie, qui apprend, en interrogeant sa grand-mère, que son arrière-grand-mère non seulement était française mais, de plus, avait quitté la France à cause de la guerre. 

Ce fait peut nous éclairer sur une intrication entre la grand-mère et la petite-fille.

Les intrications peuvent être des facteurs occasionnant :

·     Des maladies corporelles graves comme des malformations cardiaques, du diabète, des allergies. 

·     Des troubles psychologiques comme une dépression, des angoisses, une tendance à l’isolement. 

·     Des accidents : fractures fréquentes, chutes, … des échecs répétitifs : projets professionnels non-aboutis, … des difficultés relationnelles ou professionnelles récurrentes : licenciements fréquents, relations amoureuses impossibles du fait de la distance..

Une méthode pour mettre en évidence ces influences dans notre système familial est la pratique des constellations familiales et ancestrales parce qu’elles rendent visibles ces forces invisibles, qui sont comme des fils qui nous relient à nos ancêtres, s’immiscent et tissent notre vie et peuvent avoir une action déterminante sur elle. 

 

Laurent Gros

Praticien Euphoniste Energéticien

 

Source 

Livre "Samadeva. Les cinq enseignements majeurs", Idris Lahore